A PROPOS DU TKP/ML

A PROPOS DU TKP/ML

Mouvement communiste de Turquie a été fondé comme un parti pour la première fois le 10 septembre 1920 sous la direction du camarade Mustafa Suphi. Le parti, qui a été fondé sur la ligne communiste, a rapidement perdu toute sa direction à la suite d’une conspiration méprisable et il a été entraîné dans une ligne opportuniste puis révisionniste. Pendant 50 ans, il a organisé la ligne pacifiste et révisionniste dans cette ligne et le prolétariat est resté sans une direction dans la lutte de classe. Notre parti, TKP / ML, qui a été créé à la suite de la lutte développée par İbrahim KAYPAKKAYA au sein du TİİKP, est le “nouveau” parti du même mouvement communiste sous la direction du camarade M. Suphi. Camarade İbrahim KAYPAKKAYA, non pas seulement contre la direction du TİİKP; Il a mené une lutte ininterrompue et sans concession contre tout révisionnisme, pacifisme et compromis, et a surmonté les obstacles placés devant la ligne communiste qu’il a redéveloppée en établissant le TKP / ML le 24 avril 1972.

La contribution de la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne (GRCP) qui a mis en lumière le Mouvement communiste internationale à la même époque, est décisive pour que la ligne communiste retrouve son caractère de parti sous la direction d’İbrahim KAYPAKKAYA. La GRCP, dirigée par Mao Zedong, est la révolution de masse la plus avancée de l’histoire, une révolution du maoïsme qui est la troisième phase du marxisme-léninisme, contre le révisionnisme moderne du PCUS sous la direction de Khrouchtchev qui impose le capitalisme à tous les peuples dans le monde et en particulier contre le mouvement contre-révolutionnaire dans les pays socialistes qui vise et réalise le développement de la lutte de classe conforme aux intérêts de la bourgeoisie et qui l’a réussi. Quand le Mouvement communiste international entre rapidement dans la voie de la purification du révisionnisme à travers la GRCP, camarade Ibrahim Kaypakkaya en Turquie a été le leader de ce mouvement. Il a pris la place entre les dirigeants communistes du mouvement communiste internationale en développant la ligne communiste en réalité de Turquie.

Or, les mouvements sociaux et la vague révolutionnaire qui sont développés à la fin des années 1960, ont également entouré la Turquie. Le mouvement des jeunes étudiants s’est formé sur une conjoncture très forte et révolutionnaire. Il y a aussi le mouvement paysan et surtout le mouvement de la classe ouvrière. Cette situation a créé les conditions qui ont alimenté le terrain révolutionnaire, les idées révolutionnaires et le caractère communiste dans le pays. Dans ce tableau, la Grande Résistance ouvrière des 15-16 juin 1970 a amené le camarade KAYPAKKAYA à tirer des conclusions qui clarifiaient l’idée de la voie de la révolution. En 1971, les dirigeants de la jeunesse révolutionnaires ont amené la lutte sur un nouveau terrain en créant des organisations et des partis armés. Camarade KAYPAKKAYA a synthétisé les expériences de tous ces développements, intensifié la lutte idéologique dans ce processus et construit la voie communiste qui a permis la rupture sur la base idéologico-politique-organisationnelle.

Le TKP / ML est ainsi apparu comme le parti d’avant-garde du prolétariat.

Le TKP / ML accepte le MARXISME-LÉNINISME-MAOISME, l’œuvre de Marx, Engels, Lénine, Staline et Mao, comme la théorie de la lutte de classe du prolétariat qui se développe vers la libération de toute l’humanité. MLM est à la fois le produit et le guide de ce défi. Le MLM est une idéologie; mais c’est aussi une science de l’histoire. Car il est basé sur l’étude et la saisi de toute l’histoire, de toute la lutte de classe dans l’histoire, spécialement du prolétariat et du mouvement révolutionnaire des masses laborieuses. Le MLM est la seule théorie adéquate, compétente et révolutionnaire de la société jusqu’au bout: il défend l’émancipation de tous les peuples sous la direction du prolétariat et, pour cela, guide la lutte de classe en cours.

En raison de cette approche, le TKP / ML est le représentant du prolétariat en Turquie.

En Turquie où le système social est semi-féodale et semi-coloniale, le programme militaire de la révolution au niveau le plus bas est la Nouvelle révolution démocratique (Révolution démocratique populaire).

Quatre contradictions majeures jouent un rôle actif dans les sociétés semi-féodales et semi-coloniales. Ces contradictions sont: 1- La contradiction entre l’impérialisme et les grandes masses populaires; 2- La contradiction entre le féodalisme et les masses populaires, 3- La contradiction entre la bourgeoisie et le prolétariat, 4- La contradiction entre les classes dirigeantes. Bien qu’il existe de nombreuses autres contradictions dans les pays semi-féodaux et semi-coloniaux et les conditions spécifiques de chaque pays, ces quatre contradictions sont les principales contradictions qui déterminent la nature et l’orientation de la Révolution démocratique populaire qui est valide dans ces pays.

La solution au conflit entre l’impérialisme et le peuple du pays semi-colonial est la lutte nationale pour l’indépendance afin d’expulser l’impérialisme. La solution au conflit entre le féodalisme et le peuple est une guerre civile révolutionnaire contre le féodalisme. La lutte nationale et la guerre civile révolutionnaire sont étroitement et inextricablement liées. Parfois, l’une de ces deux contradictions peut prendre de l’ampleur, parfois l’autre.

Dans les pays semi-coloniaux et semi-féodaux sous la domination indirecte de l’impérialisme, la contradiction principale est celle entre le féodalisme et le peuple. Dans l’occupation militaire de l’impérialisme, la contradiction entre l’impérialisme et le peuple dans les mêmes pays vient au premier plan et devient la contradiction principale. L’oppression la plus réactionnaire du féodalisme et de l’impérialisme sur le peuple, qui ont la base pour l’un et l’autre, prendra fin avec la révolution démocratique populaire. Cette contradiction sera résolue lorsque le pouvoir des classes dirigeantes prendra fin.

TKP / ML adhère fermement à l’approche selon laquelle “le moyen de supprimer la violence contre-révolutionnaire est la violence révolutionnaire”. Il soutient que la révolution populaire démocratique sera réalisée avec une guerre populaire longue et dure. Notre guerre populaire comprend trois phases: défense stratégique, équilibre stratégique, offensive stratégique.

La guerre populaire dans notre pays sera une guerre paysanne. Le Parti Prolétaire, s’appuyant sur les paysans pauvres et moyens, développera la lutte armée dans les zones rurales, créera des zones libérées, étendra ces zones avec la stratégie de la Guerre populaire prolongée, assiégera les grandes villes à partir de ces zones et enfin, avec le soulèvement total dans les villes, le contrôle et le pouvoir à l’échelle nationale passeront au peuple. La guerre populaire se déroulera comme une guerre prolongée, et l’Armée populaire de libération sera construite dans cette guerre. Encore une fois, dans cette guerre prolongée, le Front uni du peuple, composé de la classe ouvrière, des paysans, de la petite bourgeoisie urbaine et de la bourgeoisie nationale, sera établi. Le Front uni du peuple est établi sous la direction de la classe ouvrière et sur l’alliance principale des travailleurs et des paysans. Le pouvoir qui sera établi à la fin de notre révolution sera la Dictature populaire démocratique, dirigée par le prolétariat.

Le prolétariat de Turquie fait partie du prolétariat international, ses intérêts sont adéquats à la lutte du prolétariat international vers le communisme. Notre parti sert le communisme dans la mesure où il réalise ces intérêts. C’est cette caractéristique qui détermine le caractère communiste de notre parti. La société communiste sera le résultat final de la lutte de classe du prolétariat pour le socialisme dans chaque pays. Dans ce contexte, notre parti adopte la perspective de la lutte de classe et du progrès social avec un rôle et une responsabilité historiques qui progressent avec les révolutions de la Nouvelle Révolution démocratique, notre objectif révolutionnaire au niveau le plus bas, au socialisme et de là au communisme.

Notre parti a agi en adoptant la ligne politique déterminée par Camarade İbrahim KAYPAKKAYA au cours de ses 49 ans d’histoire depuis 1972. Sur cet axe, il a organisé 8 conférences en 1978, 1981, 1988, 1991, 1993, 1995, 2002, 2007 et organisé la volonté du parti dans la lutte des classes. En 2019, en organisant son premier Congrès de son histoire, il a systématisé la ligne de KAYPAKKAYA au niveau programmatique, et en direction de 49 ans de développements et d’expérience, il a déterminé la volonté de poursuivre la ligne du camarade KAYPAKKAYA.

Notre parti a perdu dans la période historique de 49 ans son leader fondateur İbrahim KAYPAKKAYA et ses secrétaires généraux Süleyman CİHAN, Kazım ÇELİK et Mehmet DEMİRDAĞ, ses dizaines de cadres et des centaines de combattants dans la guerre qu’il a menée contre la dictature fasciste. Notre Parti n’a jamais abandonné le drapeau du communisme dans le processus de retours du socialisme vers le capitalisme qui ont commencé avec la mort du camarade Staline et se sont terminés par la mort du camarade Mao Zedong. Il n’a pas abandonné les intérêts du prolétariat, les principes du MLM, la stratégie de Guerre populaire pour la voie de la révolution, face aux attaques idéologiques de grande ampleur créées par les retours du socialisme vers le capitalisme. Dans la période de défaite politique du prolétariat, il a progressé dans la représentation de ses intérêts au plus haut niveau dans le pays, en ayant des martyrs avec une attitude principale intransigeante dans sa marche de communisme.

Notre parti a été confronté à de nombreuses déviations de droite et de gauche, scissions et processus de putsch au cours de ses 49 ans d’histoire. En 1988, le représentant de l’aile gauche de la petite bourgeoisie rurale, DABK (Comité régional de l’Anatolie orientale), produit de la perspective uniquement militaire, s’est détaché du parti avec une approche scissionniste qui ignorait les perspectives du parti. De nouveau en 1994, l’approche uniquement militaire, qui a atteint un pouvoir sérieux sous la direction du parti, a organisé un putsch organisationnel contre les perspectives et la ligne du parti. Le parti a été réorganisé lors de ce putsch et le MLM s’est même levé. Enfin, une scission centrée à l’étranger qui a transformé le vide créé par le putsch ennemi contre le parti en opportunité et a défendu la ligne droite liquidationniste dans la vision du parti et la ligne de lutte a émergé. Ce groupe fuyant à la guerre et au parti, avec son côté faible révolutionnaire et combatif, se sont séparés du parti en 2017. Depuis 1972, il y a eu de nombreuses attaques contre la ligne du parti avec les coups d’Etat et les scissions de droite et de gauche, et notre parti a embrassé sa ligne plus fortement dans ces luttes.

Notre parti n’a jamais abandonné la cause du communisme depuis 1972. En assurant la continuité de la stratégie de Guerre populaire et de la lutte de guérilla, elle adhère au lien principal et à la nécessité de la lutte de classe dans notre pays. Il n’a pas fait des concessions concernant les principes du parti, la lutte entre deux lignes et sa structure illégale. Il s’est impliqué dans tous les développements de la représentation du prolétariat en déterminant une série de politiques et d’orientations concernant la tactique de la révolution depuis 1972. La lutte idéologique active et ouverte s’est poursuivie et continue avec toutes sortes de courants réformistes, révisionnistes, opportunistes, trotskystes, liquidateurs et anti-MLM. Fort de cette accumulation et de cette expérience, il poursuit sa volonté de remplir ses devoirs fondamentaux concernant la lutte des classes aujourd’hui.

L’armée populaire TİKKO et l’organisation de jeunesse TMLGB s’acquittent de leurs responsabilités sous la direction du parti avec leur travail actif et organisé.

Vive notre Parti, le TKP / ML, qui parcourt le chemin lumineux du MARXISME-LÉNINISME-MAOISME.

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms bellow to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Add New Playlist